Les Légendes d'Assia : Crépuscule sur le Midland

Crépuscule sur le Midland est le premier opus des Légendes d'Assia. C'est un Grandeur Nature pour 80 joueurs, entièrement scénarisé et se situant dans un univers médiéval-fantastique.

Il est important de noter que ce n'est pas un GN à suite. Nous comprenons par-là que l'intrigue de chaque GN sera indépendante de la précédente. Mais chaque opus se déroulera toujours dans le même univers. Au cours des mois d'écriture, de création des peuples, l’univers d'Assia est devenu très riche, et nous avons eu envie de permettre aux joueurs de le découvrir un peu plus à chaque opus. Ainsi, le premier GN ne concernera que certaines factions, dans un lieu géographique précis, alors que le second se déroulera ailleurs, avec d'autres peuples. Notre volonté étant aussi de permettre aux nouveaux joueurs de ne pas être perdus sur les intrigues de chaque nouvel opus et pour les autres, d'explorer toujours plus loin l'univers que nous offrons.

Mettant un point d'honneur à offrir une expérience riche aux joueurs, nous avons rapidement tablé sur un GN de 80 joueurs, permettant ainsi aux organisateurs de se consacrer à la rédaction des rôles ainsi qu’au suivi des joueurs sur le terrain. Le GN est volontairement épique, que cela soit sur l'intrigue principale ou sur la mise en scène. Les joueurs y verront donc certainement des références à l’héroic fantasy ainsi qu’aux grands noms du genre, mais nous laisserons aux joueurs le soin de noter lesquelles.

Rapport de mission de la troupe Carmin de l’Office du Silence, rédigé par l’officier Vhas et datant du 7 Torria de Méada de l’an 1515.

Ce rapport fait suite au mandat princier, émis par Lord Harold Rodswin, suite aux récents compte-rendus de faits de sorcellerie au sein de notre pays.

Suite à notre mobilisation dans le Comté d'Alfencot, nous avons pu nous même être témoins d’évènements relevant plus que certainement d’un usage de sorcellerie. Néanmoins, nous avons ici à faire à une magie des plus sombres. Après constatation de nombreuses disparitions dans la région, notre enquête nous a mené dans les bois environnants et je vous livre ici mes impressions, tirées du journal de bord de Peter, agent de l'Office du Silence.

"Nous pénétrâmes ces bois les poings serrés et le cœur au bord des lèvres. L’air charriait des relents toxiques, comme si les arbres eux-mêmes excrétaient des vapeurs nauséabondes. L’espace autour de nous était comme figé, l’air était si lourd que mes compagnons et moi-même avions du mal à nous déplacer. Nos bottes collaient dans une boue sombre, semblable à du sang. Nous n’entendions que le son de nos pas, pas le moindre autre bruit ne venait troubler ce silence mortuaire, pas un souffle de vent ne venait entre les branches et je sentais dans cette atmosphère effrayante les mêmes craintes que j’avais ressenties lorsque j’entamais ma formation à l'Office, des décennies plus tôt. C’est alors qu’il nous apparut une vision d’horreur, de celles qu’il est difficile d’oublier, même pour les plus durs d’entre nous : sous nos yeux s’étalait un véritable charnier, hommes comme animaux, démembrés, le corps suintant, leurs visages tordus dans des expressions grotesques que donnent parfois la mort quand elle survient de manière impromptue. J’ai reconnu parmi les victimes des villageois qui m’avaient été décrits peu de temps auparavant. C’est à ce moment qu’il a surgi de derrière les arbres. Il était semblable à un cadavre ambulant, les yeux révulsés, l’écume au bord des lèvres. Sans nous laisser le loisir de la réflexion, il sauta avec une étrange rapidité sur le plus proche de mes hommes, qui n’a eu d’autre choix que de lui trancher la gorge pour échapper à son étreinte. Nous prîmes la décision de partir de ces bois, avant que d’autres de ces choses n’arrivent."

Quelque chose a corrompu ces bois et a transformé ces hommes en sous-êtres. Nous nous sommes mis en marche afin de suivre la traînée mortelle laissée par l’être maléfique qui avait commis ces atrocités. Notre traque nous a mené aux portes du village d’Alfencot, où je pensais avoir perdu sa trace. Néanmoins peu après avoir envoyé l’un de mes hommes enquêter au village, celui-ci fut recouvert d’une étrange brume blanche, nous empêchant d’y pénétrer. Les personnes qui ont tenté la traversée se sont égarées dans la brume pour finir par en ressortir, sans jamais pouvoir atteindre leur but.

Il ne fait aucuns doutes que cet artifice magique est un sortilège utilisé afin d’empêcher nos forces d'interférer en Alfencot. Tout laisse à présager que c’est ce village qu'a choisi le sorcier pour se retrancher. Une quarantaine a été mise en place, telle qu’elle est prévue par les protocoles préconisés par l’Office du Silence, je sollicite néanmoins un appui de toute urgence, notamment la présence des Agents de l'Étude, afin de percer les mystères de cette brume et de parvenir enfin à revenir au village.

De grâce, j’espère que cette demande sera entendue ou j’ai bien peur que le Midland n'ait à souffrir de voir de nouveaux charniers apparaitre sur les bords de ses routes ...

Dates et lieux

Le GN se déroulera du 27 juillet au 29 juillet 2018. Domaine du Chateau de Serrant, Saint George sur Loire (49).

PAF

  • 80 euros la PAF Joueur
  • 30 euros la PAF Personnage Non Joueur

Carte

Pour toute question concernant le GN, l'organisation ou l'association, vous pouvez nous envoyer un mail à l'adresse :
contact@assia-gn.fr